L'agenda
Notre hommage à Michou est reporté avec regret.

A votre santé !

...pour nous retrouver bientôt...

Télé Montmartre

Guignol aux vendanges de Montmartre. A l'occasion du 20ème anniversaire du jumelage de la République des Canuts et de la République de Montmartre Guignol est monté avec Gnafron à Paname pour accompagner le "Parsident" Gérard Truchet et ses bons gones de la Croix-Rousse pour fêter dignement l'événement lors des célébres fêtes des Vendanges de Montmartre.

.

Télé Montmartre

Ban des Vendanges; Montmartre Fête la Liberté A l'occasion de la 83ème édition de la Fête des Vendanges Montmartre a fêté la Liberté ....

.

Télé Montmartre

EN AVANT LA RÉPUBLIQUE DE MONTMARTRE ! Lancement réussi sous le soleil de la 84ème Fête des Vendanges de Montmartre du nouveau livre de Jean-Claude Gouvernon et Martine Clément....

.

Voir tous les reportages vidéos

Prix Wepler-Fondation la Poste 2010

Ce lundi 22 novembre, à 20heures, a été remis le treizième Prix Wepler-Fondation la Poste au cours d’une belle et agréable cérémonie dans le cadre très montmartrois de la Brasserie Wepler.
 

Il a été attribué à LINDA LÊ pour « CRONOS » aux éditions Christian Bourgois.

"Une cité imaginaire aux mains de deux absolutistes — un Grand guide et son ministre —connaît le régime de la terreur. Alors que les exactions se multiplient, alors que les opportunistes se rangent sous la bannière des nouveaux dirigeants, s’élève une voix, celle de la fille d’un ancien astronome devenu sénile, qui a dû le sauver en acceptant d’épouser le ministre. D’abord résignée, elle rejoint les opposants et se mue en conspiratrice au moment où elle apprend qu’elle va être mère…
Fable politique, tragédie explorant les mécanismes de la dictature, Cronos est aussi le chant d'amour d ' u n e Antigone résolue au sacrifice où seule la force des mots l’emportera sur la barbarie.
Née en 1963 au Viêt-nam, Linda Lê est arrivée en France en 1977, deux ans après la fin de la guerre du Viêtnam.
Elle a 23 ans quand paraît son premier roman, mais c'est avec Les Evangiles du crime (1992) qu'elle se sent véritablement naître à la littérature, elle n’a, depuis, cessé d’écrire : Calomnies, Les dits d'un idiot, Les Trois Parques, Voix, Lettre morte, In Memoriam…"

 

Le Prix Spécial du Jury revient à  JACQUES ABEILLE pour « LES JARDINS STATUAIRES » aux éditions Attila

"A une époque indéterminée, un voyageur découvre le pays des « Jardins statuaires », où la principale activité des hommes consiste à cultiver des statues. Dans ces propriétés où la pierre pousse sans cesse, la vie est réglée d’après une organisation rigoureuse, mais aux fondements étranges. Au fil des pérégrinations du voyageur, l’utopie se lézarde …
Récit de voyage (le livre est dédié à un ethnologue), conte philosophique, utopie, roman initiatique, roman d’aventures, le texte déroge aux habituelles catégories littéraires. Les Jardins statuaires sont le point de départ d’un ambitieux Cycle des contrées, où alternent des textes amples et de brefs fragments qui entrent en relation les uns avec les autres.
Jacques Abeille est né en 1942. Proche des surréalistes d'après-guerre, peintre autodidacte, il a enseigné les arts plastiques. Poète et romancier à l’imaginaire sans borne, il est l’auteur d’une oeuvre imposante."

 

Le Prix créé par Marie-Rose Guarniéri de la Librairie des Abbesses émane de la sphère de la librairie indépendante. Il est né de deux constats : le sentiment d’étouffer dans le jeu parfois trop prévisible des rentrées littéraires et l’existence de grands auteurs parfois méconnus, peu lus du public.
Il est décerné par un jury, qui est renouvelé chaque année.
 

 Pour cette année 2010 le jury a été constitué de fins lecteurs, indépendants et engagés :

Bernadette Baudouin, lectrice (actuellement détenue au centre pénitentiaire de Rennes)
Dominique Boutel, journaliste (France Musique)
Viktor Cohen, lecteur
Jonathan Cordier, lecteur
Jérôme Goude, critique littéraire au Matricule des Anges et chargé d’accueil pour le centre d’art Le Lait (Albi)
Caroline Loustalot, libraire (librairie des Abbesses)
Cécilia Mazur, lectrice
Annelise Ouvrard Pascaud, lectrice
Frédérique Vannier, lectrice (La Poste)
Nicolas Vivès, libraire (Ombres Blanches)
Marie-Rose Guarniéri, fondatrice du Prix Wepler Fondation La Poste
Elisabeth Joël
, secrétaire générale du Prix Wepler Fondation La Poste

 

Le prix a pour vocation de récompenser des auteurs qui explorent sans limite aucune les territoires de la création romanesque, en prenant – au prix parfois d’une certaine marginalisation – le risque d’une langue neuve.
Il est doté, grâce à la Fondation la Poste, d’une somme de 10 000 euros et de 3000 euros pour le Prix Spécial du Jury accordé à un livre se distinguant par son caractère inclassable.


Je suis membre de la République de Montmartre.
Je souhaite partager mon appartenance à un réseau social.
Pour cela il vous suffit d’aller sur la :

Liste des Membres

Puis de cliquer sur votre nom.
Un formulaire d’inscription s’ouvrira alors.