L'agenda
Notre hommage à Michou est reporté avec regret.

A votre santé !

...pour nous retrouver bientôt...

Télé Montmartre

Guignol aux vendanges de Montmartre. A l'occasion du 20ème anniversaire du jumelage de la République des Canuts et de la République de Montmartre Guignol est monté avec Gnafron à Paname pour accompagner le "Parsident" Gérard Truchet et ses bons gones de la Croix-Rousse pour fêter dignement l'événement lors des célébres fêtes des Vendanges de Montmartre.

.

Télé Montmartre

Ban des Vendanges; Montmartre Fête la Liberté A l'occasion de la 83ème édition de la Fête des Vendanges Montmartre a fêté la Liberté ....

.

Télé Montmartre

EN AVANT LA RÉPUBLIQUE DE MONTMARTRE ! Lancement réussi sous le soleil de la 84ème Fête des Vendanges de Montmartre du nouveau livre de Jean-Claude Gouvernon et Martine Clément....

.

Voir tous les reportages vidéos

Le soleil s'est invité à la Fête des Vendanges.

C’est dans une ambiance particulièrement chaleureuse que s’est déroulée, du 6 au 10 octobre, la 77ème Fête des Vendanges de Montmartre.
Le soleil était au rendez-vous de même que l’immense public qui a joyeusement participé.
 

Retrouvez la Fête sur les albums photos « Ban des vendanges et Grand Défilé 2010 » et
« Les intronisations aux Vendanges 2010 » en cliquant sur ce lien:
www.republique-de-montmartre.com/reportages-photos.html

 

L’édition 2010 avait pour thème « Montmartre fête l’Humour » Le parrain est le comédien et réalisateur Gérard Jugnot et la marraine la comédienne Firmine Richard. Ils ont été effectivement très présents pendant ces journées.
 

Le choix comme Reine 2010 de Graziella Rauber, adjointe de Joël le Chef Tambour des P'tits Poulbots a été particulièrement apprécié. Elle était resplendissante dans sa belle robe et majestueuse à l’arrière de sa Rolls décapotable. C'est une reconnaissance méritée pour cette poulbote depuis l'âge de 5 ans...dont sa fille Anaïs suit fidèlement la trace. C'est également un hommage rendu au dévouement bénévole de toute l'équipe des P'tits Poulbots présidée par Joëlle Leclercq. Les P'tits Poulbots symbolisent Montmartre bien au delà de nos frontières.
 

L’affiche était une création originale de la dessinatrice Claire Bretécher grâce à son personnage emblématique d’Agrippine et l’arrière grand-mère de 95 printemps et demi, Zonzon.

 

La Fête des Vendanges a donc constitué durant 5 jours un grand mix culturel où se sont répondu humour, musique, vin et gastronomie, dans une grande fête solidaire dont les bénéfices de la vente du vin du Clos Montmartre sont reversés au Comité des Fêtes et des Œuvres Sociales du 18ème.

 

Le samedi 9 octobre les membres des confréries en Grande Tenue se sont installés entre les rangs de vigne pour l’ouverture du Ban des Vendanges par Daniel Vaillant Député-Maire du 18ème et Jean-Marc Tarrit Président de la République de Montmartre qui s’est ainsi adressé aux participants :
 

« Mr le Maire, cher Daniel, Mr le Député, cher Christophe, Mme le Président, chère Brigitte,Mr le parrain, cher Gérard Jugnot, Mme la marraine, chère Firmine Richard, Mmes et Mrs, chers amis,

 

C’est toujours un réel plaisir de se retrouver dans les vignes du Clos Montmartre à l’occasion de la traditionnelle Fête des Vendanges… et lorsque le thème en est « Montmartre fête l’humour », nous ne pouvons que nous en réjouir davantage..
Mais, n’eut-il pas mieux fallu inverser la proposition et intituler cette fête « l’humour rend hommage à Montmartre » et j’ajouterai « pour lui avoir tant apporté »… Car, s’il est un village dans Paris qui a musclé les zygomatiques, c’est bien notre cher Montmartre !

Même dans notre histoire lointaine, nous en trouvons déjà quelques traces ; ainsi notre bon roi Henri IV ne transforma-t-il pas l’Abbaye aux Dames de Montmartre, en gigantesque lupanar après avoir déclaré sans rire que Paris valait bien une messe… ça ne manque pas de panache ; ça ne manque pas non plus d’humour !

 

Dans un passé plus récent, on ne peut ignorer, avec un brin de nostalgie, l’humour décapant qui régnait dans les cabarets de la Butte ; souvenez vous du fameux déménagement du Chat Noir et de la bande des Hydropathes d’Emile Goudeau, le bien nommé, de la verve d’Aristide Bruant, d’Alphonse Allais qui, entre autres, inventa l’aquarium en verre dépoli, pour poissons rouges timides, ou bien encore l’amidon bleu blanc rouge pour permettre au drapeau français de tenir les jours où il n’y a pas de vent !
Souvenez-vous aussi de la Vachalcade, à la fin du 19e siècle, qui confinait au pur délire, autour de cette vache enragée, pain quotidien de nombreux artistes montmartrois.
Pensez à Toulouse-Lautrec qui s’encanaillait au Moulin Rouge et qui ne trouva pas mieux que de se faire inhumer à Verdelais, ce qui ne manque pas d’humour et qui est un comble pour cet amateur d’absinthe…

 

Que dire également du fabuleux canular de Roland Dorgeles qui, attachant un pinceau à la queue de l’âne du Lapin Agile, inventa l’excessivisme sous les traits de Boronali, canular dont la RDM a commémoré le centenaire sur la terrasse du plus vieux cabaret parisien, il ya quelques mois…

 

Cet humour, on le retrouvait de façon permanente dans la presse illustrée de l’époque, de « l’Assiette au Beurre » au « Rire », presse qui fit une très grande place aux dessinateurs-humoristes montmartrois.
Alors… Montmartre fête l’humour, bien sûr…. Et ô combien nos anciens de la Butte y puisèrent l’inspiration…
Ceux de la « Commune Libre » qui créèrent la Course au ralenti entre La Pomponnette et la place du Tertre, qui consistait à gravir la Butte le plus lentement possible et sans caler, en hommage à Louis Renault qui l’attaqua en 1898 par son versant sud avec sa voiturette, pour expérimenter la première boite de vitesse !.... Sans oublier la traversée de Montmartre à la nage, où des naïades parcouraient la Butte dans des tonneaux et des baignoires remplis d’eau et portés à dos d’homme !.... Et que dire de La Foire aux Croûtes qui dans les années 20, installa ses chevalets sur la place Constantin Pecqueur, pour exposer les croûtes et les miettes des artistes de tout poil… Et de son Maire, Pierre Labric, qui sauta en parachute pour faire l’inverse de Gambetta qui, lui, décolla à bord de l’Armand Barbès lors du siège de Paris…

 

Je n’oublierai pas, vous l’imaginez bien, la République de Montmartre et son illustre co-fondateur Francisque Poulbot qui allia avec tant de bonheur et d’humour ses dessins et leurs légendes. Ce même Poulbot qui, entouré de ses amis aux déguisements délirants, ressuscitait chaque année la cérémonie de son mariage … ou qui monta, avec ses amis montmartrois à l’assaut du Moulin de la Galette, baïonnettes aux canons, sabres au clair et tambours battant la charge…
Poulbot encore, qui inaugure très officiellement à la barbe des autorités de vraies statues ou de vrais-faux squares, à l’image du Square de la Liberté en 1929, qui permit par la suite, sur le terrain où nous nous trouvons aujourd’hui, de replanter des vignes…

 

Eh oui !... Montmartre est bien la patrie de l’humour, celle de Pierre Dac et de Francis Blanche, des « Deux Ânes » et des « Trois Baudets »…

 

Et… dîtes-moi, où Coluche et Le Luron décidèrent-ils de convoler en fausses noces ?... Place du Tertre, bien sûr !

 

Et dans quel autre village de France voit-on un vrai Maire célébrer, en hommage à Brassens qui comme beaucoup d’autres fit ses débuts sur la Butte, des non-demandes en mariages ?... à Montmartre, bien évidemment !...

 

Vous conviendrez, chers amis, qu’au travers de ces quelques évocations de l’esprit montmartrois, si Paris est bien la banlieue de Montmartre, Montmartre est à coup sûr la capitale de l’humour ! C’est l’altitude, sans doute….

 

Mesdames et Messieurs, en ma qualité de Président de la République de Montmartre, j’ai l’honneur et le plaisir comme le veut la tradition, en compagnie des confréries ici présentes, du Parrain, de la Marraine et de Graziella, notre Reine des Vendanges, de déclarer solennellement et officiellement ouvert le Ban des Vendanges 2010 ! »

 

L’après-midi le  Grand Défilé a fait le tour de la Butte. Plus de 1000 personnes ont participé en grande tenue.
Les problèmes d’organisation du défilé constatés les années précédentes ont perdurés sous d’autres formes. C’est dommage. Des haltes très (trop) longues ont été pratiquées pour attendre le « rattrapage » des délégations arrières. Durant ces périodes le cortège se disloquait…et à l’arrivée le public était mélangé aux confréries situées dans la seconde partie.
Pour de nombreux participants il serait sans doute préférable à l’avenir d’encadrer le défilé sur toute sa longueur afin de ne pas laisser se former de « trous » afin de rendre tout son panache à cette belle et traditionnelle manifestation.
 

 

La 77ème Fête des Vendanges de Montmartre a été un grand succès durant toutes ces journées avec le Feu d’artifice en musique, les Non-demandes en mariage, les visites guidées de la vigne du Clos Montmartre…
 

 

Le Comité des Fêtes et d’Actions Sociales du 18ème a organisé le jeudi 7 octobre, dans le cadre historique de la Bonne Franquette, la traditionnelle Vente aux Enchères du Clos Montmartre. D’emblématiques bouteilles des 13 appellations viticoles françaises ont été adjugées sous le maillet du Commissaire priseur Maître Pierre Cornette de Saint-Cyr aux côtés de la Cuvée 2009 du Clos Montmartre, la « Cuvée Humour ».
L’intégralité du produit de la Vente des vins offerts par de prestigieux domaines à travers toute la France et des bouteilles numérotées de la « Cuvée Humour » du Clos Montmartre, est destinée aux Actions Sociales que développe tout au long de l’année le Comité des Fêtes dans l’arrondissement.

 

Le dimanche 10 octobre au matin 20 nouveaux membres ont rejoint la République de Montmartre « Pour faire le bien dans la joie ». Ils ont été intronisés dans les vignes du Clos Montmartre avant de participer à un déjeuner à la Bonne Franquette auquel près de 200 personnes s’étaient inscrites.
A cette occasion nous avons procédé à la cérémonie de notre Jumelage avec « La Confrérie du Pied de Raisin de Cilaos », un magnifique cirque à la Réunion. L’importante délégation était conduite par le Grand Maître « Nono » Dijoux.

 


Je suis membre de la République de Montmartre.
Je souhaite partager mon appartenance à un réseau social.
Pour cela il vous suffit d’aller sur la :

Liste des Membres

Puis de cliquer sur votre nom.
Un formulaire d’inscription s’ouvrira alors.